Les Thermocouples

1 tc chemise 120
 
tete jaune 120
 
cannes pyro 120
 

Principe

Génération d’une force électromotrice (f.e.m) provoquée par la jonction de 2 métaux de nature différente (Jonction Chaude) soumise à une température différente de 0°C, l’autre extrémité non jointe (Jonction Froide) étant à 0°C (Valeur réelle ou compensée).


 

Types de thermocouples

Les types de thermocouples les plus utilisés sont :

Types

 Plage de température en C°

 Applications

 K et N

 -40° à +1200°

   Multi-utilisation.
   Haute température.Environnement oxydant 

 J

-40° à +750°

   Haute température. Atmosphères neutres,
   réductrices, sous vide

T

 -40° à +350

   Basse température. Résistance à l'humidité

 R et S

 0° à +1600°

   Haute température. Précision

 B

600°C à +1700°

   Haute température avec limite max. > R ou S 


Pour des températures extrêmes, d’autres types de Thermocouples peuvent  être proposés

 Types

 Plage de température en C°

 Applications

C

0° à 2300°

   Très haute température. Fragile

 

Conception :

Les capteurs à thermocouples peuvent  être :

  • Chemisés métallique à isolant minéral.
    Le thermocouple est isolé avec une poudre minérale à l’intérieur d’une gaine de protection.
  • A protecteur métallique et/ou céramique.
    Les fils du thermocouple passent dans des canaux d’isolateurs rigides avant d’être recouverts par un protecteur métallique et ou céramique.
  • A câble encapsulé ou non.
    Le thermocouple se présente directement sous forme de câble ; la jonction chaude peut-être sous protecteur dit capsule.

La nature des matériaux isolants et des protections est fonction de la température d’utilisation et de l’environnement.


Soudure chaude :


A la masse : avec thermocouple simple ou double. Offre un temps de réponse court avec une bonne protection

Isolée : protège le signal des interférences provenant de la gaine. Temps de réponse légèrement plus long

Apparente : très court temps de réponse. Incompatible avec de nombreuses applications en raison des risques de corrosion...

 

Précision :

Les thermocouples sont en conformité avec les classes de tolérances de la norme : EN 60584-2 – 07/1993

   Tolérances / température Tolérances / température
 Types

 Classe 1

 Classe2

 K et N

±1.5°c de –40°C à +375°C
  ou
  ±0.004.|t| de 375°C à 1000°C

±2.5°c de –40°C à +333°C
  ou
  ±0.0075.|t| de 333°C à 1200°C

 J

±1.5°c de –40°C à +375°C
  ou 
  ±0.004.|t| de 375°C à 1000°C

±2.5°c de –40°C à +333°C
ou 
 ±0.0075.|t| de 333°C à 750°C

 T

±0.5°c de –40°C à +125°C
  ou
  ±0.004.|t| de 125°C à +350°C

±1°c de –40°C à +133°C
ou 
 ±0.0075.|t| de 133°C à 350°C

 R et S

 ±1°c  de 0°C à +1100°C
ou 
±[1+0.003.(t-1100)]
de 1100°C à 1600°C

±1.5°c de 0°C à +600°C
 ou
±0.0025.|t| de 600°C à 1600°C

 B

 -

 ±0.0025.|t| de 600°C à +1700°C

 

Applications :

Les thermocouples conviennent à de multiples applications (Process industriel – équipement de contrôle – banc de test...), leurs principaux avantages sont :

  • Grande amplitude des plages de températures.
  • Souplesse d’utilisation.
  • Possibilité de miniaturisation (peu intrusif).
  • Grand choix de matériaux isolants et protecteurs.
  • Faible coût pour les couples standard.

 

La gamme de capteurs à thermocouple CORREGE :

   > Chemisés à isolant minéral 

        •  A connecteur                                  
        • 
A câble                                          
        • 
A tête                                            

   > Encapsulés à câble         

   > Cannes pyrométriques industrielles 

        •  à protecteur métallique 
        •  à
protecteur céramique

        •  pour bains alliages non ferreux